> LE PROJET

L'égalité entre les femmes et les hommes est l'un des principes fondateurs de l'Union Européenne. Dans sa Stratégie Europe 2020, l'UE considère l'égalité entre les femmes et les hommes comme un levier de croissance économique, d'emploi, de cohésion sociale et de développement durable. À ce titre, l'une de ses priorités est l'accroissement du taux d'emploi des femmes d'ici 2020.

En Europe, seulement 63% des femmes travaillent contre 76% des hommes. 36% des femmes actives de l'Union Européenne sont concentrées sur 6 catégories de métiers parmi 130 : vente, aide et soin à la personne, gestion administrative et autres emplois de bureau, services de restauration et d'entretien ménager (source Eurostat). Ces métiers sont généralement moins rémunérateurs, souvent exercés à temps partiel et pour certains d'entre eux à des horaires atypiques.

Du côté des hommes, 25% sont concentrés sur les catégories de métiers suivantes : conduite, bâtiment du gros oeuvre et du second oeuvre, gérance de petites entreprises, sciences physiques et techniques, mécanique. Ces métiers sont généralement plus rémunérateurs, souvent exercés à temps complet et à des horaires classiques. Le marché du travail est ainsi divisé entre des métiers traditionnellement exercés par des hommes plus rémunérateurs et plus porteurs, et des métiers traditionnellement exercés par des femmes qui le sont moins. Une étude de la Commission Européenne décrit cette situation de "Employment segregation" et de "Gender segregation in the labour market" (Cf Etude de Francesca Bettio et Alina Verashchagina - Directorate-General for Employment, Social Affairs and Equal Opportunities).

 

Les femmes les plus éloignées de l'emploi sont les plus touchées par ce phénomène. Elles se tournent et sont orientées vers des métiers qui correspondraient "aux seules compétences" auxquelles elles pourraient prétendre, liées à la sphère domestique.

 

Les structures d'accompagnement à l'emploi ont un rôle crucial à jouer dans la réorientation professionnelle de ces femmes. Notamment pour ouvrir leur champs des possibles vers des métiers traditionnellement exercés par des hommes, souvent plus rémunérateurs et moins précaires.

Le projet "Mixité des métiers, Emploi à la clé" vise à développer des outils de sensibilisation et de formation destinés à ces structures d'accompagnement à l'emploi (en France : Pôle emploi, PLIE, Missions locales,...).

 

Les outils :

- un Guide de Sensibilisation : 10 clés pour une reconversion professionnelle réussie d'une femme dans un métier traditionnellement exercé par des hommes.

- un Livret de Formation sur la réorientation et l'accompagnement de femmes demandeuses d'emploi vers des métiers traditionnellement exercés par des hommes, pour les structures d'accompagnement à l'emploi.

- des Visites d'Entreprises : découverte in situ de métiers traditionnellement exercés par des hommes pour les femmes demandeuses d'emploi.

- un Guide méthodologique pour faciliter la mise en oeuvre de ces visites d'entreprises.

 

Période de développement du projet : septembre 2015 - août 2017